La tampographie est un procédé de marquage par transfert d’encre, par l’intermédiaire d’un tampon souple. Le tampon est l’élément le plus important du processus d’impression de la tampographie ; il est donc essentiel de le choisir correctement afin d’obtenir les meilleurs résultats. Les tampons son réalisés en interne et adaptés à chaque produit. Marquage de une à quatre couleurs ou en trichromie ou bien encore en quadrichromie.

Comment fonctionne la tampographie

Le motif à imprimer est préalablement gravé sur une plaque en acier par un procédé chimique; le cliché est ensuite fixé sur une machine à tampographier; un godet rempli d’encre liquide va et vient sur le cliché et dépose l’encre dans les parties gravées.
Le dessin est finalement transféré sur l’objet à imprimer à l’aide d’un tampon en silicone.
Pour obtenir  une impression de qualité il est primordial que le cliché présente, entre autres, une bonne dureté, rugosité et planéité.

Il y a 2 méthodes utilisées en tampographie :

1.    Tampographie automatique

  • Publicité : briquets, stylos, crayons, pots, …
  • Médical : flacons, seringues, emballage de médicaments, …
  • Automobile : interrupteurs, clés, boutons, leviers, …
  • Habitation : peinture décorative, horloges, fours, ustensiles, …
  • Électronique : composants, supports, relais, compact disques, …
  • Jouet : mini trains, voitures, kits de construction, …

2.    Tampographie manuelle

  • touches de clavier, boutons dans les voitures, capsules de bière, stylos, briquets, logos sur des agendas, façades de machines, boutons industriels, flacons, porte clés, montures tampons encreurs, …

Tampographie dans l’industrie

Le marquage de pièces mécaniques, de vitres en polycarbonate, de faces avant, de boîtiers plastiques, de pièces sortant d’injection en pvc, pehd, pebd,abs, polystyrène, métal, polypro, etc … Ces pièces sont destinées à l’industrie électronique, médicale, aéronautique, électroménager, automobile, la décoration, etc …  Les types de pièces sont quasi-infinies : boutons, cadrans, touches de claviers, contacteurs, composants, jouets, flacons, outils, capsules, etc … En effet, un bouton électrique, un cadran d’afficheur, un clavier spécifique, un contacteur, un jouet, un composant électronique ou un flacon peut être imprimé par ce procédé.

Tampographie dans l’arts graphiques

Marquage publicitaire sur objets divers (communication par l’objet) : impression de balles de pingpong, balles de golf, d’étuis et branches de lunettes, de stylos, boules, sphères, balles, lampes, présentoirs, clés USB, etc … Sous-traitance pour l’imprimerie : certaines enveloppes renforcées (pour les banques) auront
recours au tampographe pour l’impression ou le repiquage sur des travaux déjà façonnés (livres, agendas, blocs papier).

Les avantages de la tampographie:
La tampographie  présente, entre autre, l’avantage d’un marquage sur toutes les surfaces régulières ou non de par la déformation du tampon silicone.
Elle permet de travailler à moindre coût sur des petites, moyennes ou grandes séries.

Les désavantages de la tampographie:

La tampographie est rentable à partir de certaines quantité

Depuis quelques années, un panel de nouvelles applications est en évolution constante pour les secteurs de la plasturgie, la signalétique automobile ou électronique, la décoration d’appareils électroménagers et la publicité