Cité Mode-Design : l’appel du directeur aux designers

François Belfort, qui s’efforce de changer l’image de Docks en Seine-Cité de la Mode et du Design, souhaite resserrer les liens avec les professionnels du design.
Le directeur de Paris Docks en Seine, depuis janvier, constate que, jusqu’à présent, la rencontre n’a pas eu lieu entre les professionnels du design et la Cité.
« Que les professionnels du design s’emparent de la Cité de la Mode et du Design, elle est à eux. A eux de pousser la porte. Je serais très heureux qu’ils viennent » Déclare François Belfort.
C’est la conséquence des débuts maladroits du projet et de son histoire chaotique. Depuis son arrivée, François Belfort s’est employé à changer l’image de la Cité ( longtemps considérée comme un vaisseau fantôme) et à nouer des liens avec divers acteurs de la création.
L’image de la Cité évolue aussi avec une identité visuelle d’un vert fluo et des textes sur le ton de la connivence. La communication, cet été, était dans le style station balnéaire. Cet hiver, nouveau clin d’œil, elle affirmera que malgré la neige on peut bien vivre à la Cité.
L’adresse Internet www.paris-docks-en-seine.fr est devenue www.citemodedesign.fr
LE directeur de la Cité veut convaincre que celle-ci est animée d’un esprit à part :
«Il y a une façon d’être, de consommer, de faire la fête, de vivre qui est une particularité de la Cité. C’est lié à l’architecture, à la situation en bord de Seine, le site est comme la proue d’un quartier nouveau. C’est un lieu un peu différent. On est en train de percevoir la singularité de la Cité. Il faut essayer de le dire le plus clairement possible.»
D’où cette communication qui entretient la singularité de ce lieu.
Sur le même registre, Bertrand Delanoë déclare «Il y a un esprit ici».
Le maire de Paris veut croire enfin au décollage du projet :
«On a mis beaucoup de temps. Petit à petit, il est en train de prendre sa vitalité. Ce lieu va devenir le lieu où il faut être.»
Le site dispose d’une palette d’espaces d’environ 6000 m2 . « Voilà la matière à travailler» indique François Belfort. « La Cité est une scène ouverte à la création un lieu mixte entre les arts, les industries et le commerce » affirme le directeur en précisant :
« la mode et le design seront toujours au cœur de la Cité, mais nous intégrons une dimension industries créatives »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.