Chromage sur plastique

Chromage sur plastique

Caractéristiques du processus
Matériaux travaillés : Métaux, plastique

Le chromage est un procédé qui consiste à recouvrir la surface d’une pièce d’une épaisseur plus ou moins grande (de 0.5µm pour chromage décoratif à 1/10mm rectifié pour chromage dur). Toutefois, il ne faut pas confondre avec la « finition chromique » ou « chromatation » qui est un traitement de conversion chimique dans un bain à base chrome +VI ou +III après zingage ou cadmiage.

Il existe 2 types de chromage :
1)Chromage dur

  • ce type de chromage est utilisé dans l’industrie. D’une part, il permet d’améliorer la dureté et la résistance à l’usure de pièce et il procure au matériau un bon coefficient de frottement. D’autre part, il est plus épais par rapport au chromage décoratif.
  • Il est aussi le revêtement privilégié dans la domaine de la mécanique surtout pour les pièces en rotation (ex : roulement) ou en translation (ex : vérin) car il donne un bon coefficient de frottement.
  • exemple :  portée de roulement, tige de vérin, rouleaux d’imprimérie, trains d’atterrissage, systèmes de portes d’avions, etc.
Avantages :
  • Excellente résistance à la corrosion ( si épaisseur supérieure à 80 μm)
  • Aspect brillant
  • Bonne étanchéité
  • Dureté élevé et homogène
  • Bonne compatibilité en frottement face aux élastomères et aux alliages type UN3S, U219 A6 et UA11N

Desavantages :

  • Réseaux de fissuration plus ou moins importants dans le revêtement
  • Adhérence faible sur aciers aux silicium type 300M
  • Conduit à des abattement en fatigue des aciers revêtus de 20 à 50 % même pour de faibles épaisseurs
  • Sensible lors de la rectification sur les aciers à Ra > 1350 MPa (brûlures de rectification)
  • Sensibilise fortement les aciers à Rm > 1350 MPa à la fragilisation par l’hydrogène

2)Chromage décoratif

  • ce type de chromage a pour but de donner au revêtement les caractéristiques de brillance de chrome
  • il s’effectue sur des surfaces généralement revêtues au préalable d’une couche de nickel
  • Un aspect brillant durant des années peut être obtenu grâce à la résistance de ternissement de nickel
  • Sa qualité est liée directement à la préparation de surface. La couche de chrome doit être de 0.2 à 0.5 micromètres (très mince) pour que après, tous les défauts géométriques (rayures, piqures,) subsistent.
  • Il est très utilisé dans l’ameublement et l’automobile. Ex : poignées de porte, pare-choc.

Peut-on utiliser ce procédé sur aluminium?

Généralement, il est très difficile de réaliser ce procédé sur aluminium car il est recouvert d’une fine pellicule mince et transparente d’oxyde d’aluminium qu’on ne voit pas, et qui empêche le contact entre le métal et l’extérieur.

et sur plastiques?

On a en fait différents traitements pour le chromage de certains plastiques durs. Ils sont :

1) Par électrolyse, on applique tout d’abord un après-cuivré sur le plastique que l’on a préalablement chauffé puis on applique le chrome par électrolyse.

2) Par vaporisation de métaux (or, argent, aluminium, chrome, etc.) sous vide poussé, par l’application de laques

Dechromage

Ce procédé attaque la surface à re-chromer et il est réalisé par quelques méthodes :

1) par trempage dans un bain d’acide chlorhydrique (dangereux)

2) par électrolyse

3) par abrasion mécanique.

Il est donc  déconseillé car il est dangereux.