Le 7 octobre dernier avait lieu la 3ème rencontre iddil à Dol de Bretagne. Les participants, répartis en quatre groupes de travail, ont reçu des précisions sur le programme et sur les prochaines étapes.

Les quatre groupes de travail sont les suivants :

Groupe 1 // Hôtellerie de plein-air, trois types de livrables :

    – Une nouvelle forme d’hébergement en plein air, en milieu naturel qui associerait des espaces de vie communs.
    – Une évolution du mobil-home en le rendant plus écologique et en l’inscrivant dans le paysage breton.
    – Approche de prise en compte d’une clientèle itinérante des gîtes d’étapes (prestations à la carte, travail sur les énergies renouvelables, sur de nouvelles formes de mobil-homes, la signalétique, etc.).

Groupe 2 // Equipements flottants :

    – Proposer des équipements d’hébergements flottants, restaurants, boutiques…

Groupe 3 // Loisirs nautiques :

    – Proposer à des non pratiquants des activités liées au nautisme.

Groupe 4 // Services périphériques :

    – Services vendus par les services touristiques eux-mêmes.
    – L’aspect information et signalisation à l’intérieur.
    – Services périphériques à la marge des établissements.
    – Liés aux activités.

L’agence Ergoconceptions a restitué une étude d’observation des usages en camping, effectuée cet été dans quatre campings bretons. Des touristes ont eu des appareils photos à prêter pour faire des mini reportages au sein de leur camping lors de leur séjour. L’objectif était de trouver des pistes d’observation par l’étude des usages en faisant un comparatif de qui existe déjà à l’étranger.

Exemple d’observations sur l’électricité et ses usages décuplés :

    – Une photo montre une brosse à dents électrique dans la cuisine. Son titulaire a expliqué qu’ « il n’y a pas de prise électrique dans la salle de bains. »
    – Une autre image montre un ordinateur portable posé sur le plan de travail d’une cuisine. Le fil électrique passe au-dessus des plaques de gaz parce qu’ « il n’y a pas assez de prises pour le brancher ailleurs ».
    – Enfin, plus surprenant, des plaques électriques posées au-dessus de plaques de gaz. La dame s’est justifiée : « On utilise ces plaques car l’électricité est comprise dans le forfait ».

Des centaines de photographies de ce genre ont été collectées. Les participants au projet Iddil pourront y accéder depuis une banque d’images en ligne.

Iddil

L’agence Desind a ensuite présenté l’étude d’observation des usages en milieu nautique. L’INPI a fait une intervention sur les principes de propriété intellectuelle et les modalités de l’appel d’offre des designers. Puis, Oseo a apporté des informations sur les études de faisabilité et les financements possibles des projets collaboratifs.

PLUS D’INFOS sur l’opération collective iddil

Téléchargez la plaquette

Votre contact pour toute information sur iddil :
Laure BRIANTAIS
Conseillère Veille & Innovation
arist Bretagne
02.99.25.41.25
iddil@bretagne.cci.fr

Prochain RDV iddil le 23/11/2010.

L’appel à candidatures sera lancé le 25/10/2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.