Caractéristiques du processus

Matériaux travaillés : Métaux

L’anodisation est un traitement de surface qui permet de protéger ou de décorer une pièce en aluminium par oxydation anodique (couche électriquement isolante de 5 à 50 micromètres). Elle octroie aux matériaux une meilleure résistance à l’usure, à la corrosion et à la chaleur. L’épaisseur est fonction de la destination du produit final. Pour les usages courants à l’intérieur 5 micromètres sont suffisants, 10 pour l’extérieur, 20 pour le bord de mer et parfois plus (anodisation dure) pour des usages spécifiques très agressifs. L’anodisation améliore également l’aspect (incolore ou teinté). L’opération consiste en une succession de bains suivis de rinçage : un premier pour préparer la surface , un second pour produire l’oxyde, un troisième pour la couleur éventuelle et enfin le dernier pour stabiliser. L’oxydation naturelle incontrôlée des pièces en aluminium ne forme pas de barrière étanche, sauf pour certains alliages d’aluminium moins sensibles aux corrosions (exemple AG6).